L E   F I F A
L E   F I F A
Les frères Morozov, mécènes et collectionneurs

Les frères Morozov, mécènes et collectionneurs

Elisabeth Kapnist

France, Russie | 2020 | 52 min
Disponible sur ARTS.FILM à partir du 25 novembre 2022

Moscou, 1917. Le vent de la révolution bolchévique balaie la société russe et instaure un ordre nouveau. L’art n’échappe pas à ce bouleversement et Lénine nationalise les grandes collections privées parmi lesquelles se retrouve celle des frères Mikhaïl et Ivan Morozov. Pendant un peu plus de vingt ans, ces mécènes moscovites, issus du servage et devenus milliardaires du textile, avaient accumulé une fabuleuse collection d’œuvres d’art. On y retrouve notamment des chefs‑d’œuvre signés Monet, Renoir, Cézanne, Van Gogh, Matisse, Picasso, Derain, Maurice Denis. Mêlant romantisme et passion, la saga des frères Morozov s’inscrit dans ce moment exceptionnel, au tournant des XIXe et XXe siècles, où la Russie connaît un renouveau des arts sans précédent que l’on qualifiera d’Âge d’argent. À Moscou, l’un des épicentres de cette renaissance, peintres, compositeurs, poètes, chanteurs, philosophes et personnalités politiques fréquentent les salons des Morozov où prend naissance une pensée qui marquera durablement l’évolution des arts en Russie.
Réalisation Elisabeth Kapnist
Auteur Christian Dumais-Lvowski
Montage Philippe Baillon
Narration Chloé Réjon
Voix Jean-Christophe Bretignière, Madina Djoussoeva
Son Sorin Apostol, Matthieu Daude
Image Nicolas Le Gal
Création graphique Morgane Bouard
Composition Greco Casadesus
Précédent
Suivant

Réalisation

Elisabeth Kapnist

Elisabeth Kapnist

Après une Licence de Lettres et de Journalisme à l’Université de Strasbourg, Elisabeth Kapnist devient monteuse de 1975 à 1985. Par cette occasion, elle travaille notamment avec Jean Rouch. En 1981, elle crée avec Jacques d’Arthuys, les frères Blanchet et d’autres les Ateliers Varan. Elle participe à l’atelier Varan à Mexico en 1981, à Nairobi au Kenya avec Jean Noël Cristiani en 1982, puis à celui de Tbilissi en Géorgie en 2006. Depuis les années 80, elle réalise de nombreux films documentaires et quelques courts-métrages de fiction.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.
Neuf femmes aux marches du Palais (2019) ; Luchino Visconti, entre vérité et passion (2016) ; Orson Welles, autopsie d’une légende (2015) ; La vie en vrac (un hôpital psychiatrique de jour) (2011) ; Un écran nommé désir (2006)

Vous aimerez aussi