L E   F I F A
L E   F I F A
Gander Islands

Première mondiale

Gander Islands

Myriam Yates

Canada | 2020 | 14 min
Visionner la bande-annonce
Gander Islands nous projette dans deux lieux insulaires terre-neuviens, l’aéroport international de Gander et les studios d’artistes de Fogo Island Arts. Point de ravitaillement des vols intercontinentaux jusqu’aux années 1960, l’aéroport est aujourd’hui presque déserté. Y transitent à l’occasion les forces armées américaines et des dignitaires voyageant à bord d’avions privés. Sur une île toute proche, dans un paysage hivernal, la caméra alterne entre les intérieurs silencieux, vides et géométriques des studios de Fogo Island Arts et des plans du paysage balayé par le vent. Seul un jeune garçon semble habiter ces lieux, en improvisant des gestes d’arts martiaux. La présence ponctuelle d’un enfant à la fois dans le terminal et sur l’île devient, étrangement, un point unitaire entre ces espaces intérieurs et extérieurs. Cette projection mentale parvient à réunir les deux lieux.
Réalisation Myriam Yates
Son Frédéric Dutertre
Image Etienne Boilard, Myriam Yates

En partenariat avec

Présent sur ces collections

Précédent
Suivant

Réalisation

Myriam Yates

Myriam Yates

Les œuvres de Myriam Yates se déploient sous forme de grandes projections vidéographiques ou de séries photographiques. Elle privilégie une approche hybride de l’image entre une certaine forme de document et l’essai vidéo. Elle s’intéresse à la construction de l’espace public, à l’articulation entre l’architecture et l’urbanisme, aux jonctions entre l’aménagement et la nature ainsi qu’à la notion de territoire. Ses œuvres ont été présentées lors d’événements tels que Kassel Dokfest (Allemagne), Images Festival (Toronto), les Rencontres Internationales Paris/​Berlin, le Mois de la Photo à Montréal et Nuit Blanche Toronto. Elles ont fait l’objet d’expositions individuelles et collectives, notamment à la Galerie d’art Foreman de l’Université Bishop’s (Sherbrooke), au Hessel Museum of Art — CCS Bard (New York), au Musée d’art contemporain de Montréal, à OPTICA, un centre d’art contemporain (Montréal), à Dazibao (Montréal). Un essai dans la revue Prefix Photo sur les architectures improbables a été consacré à ses œuvres vidéographiques accompagnant une exposition au Prefix ICA (Toronto). En 2015, elle remporte le Prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton (arts médiatiques) du Conseil des arts du Canada. Originaire de Montréal, elle vit présentement à Sherbrooke. Ses projets sont régulièrement soutenus par les Conseils des arts et des lettres du Québec et du Canada.
Quelques films :
Amphithéâtre (2010)
Racetrack Superstar Ghost (2011)
La répétition (Rehearsal) (2013)
Mirage (2013)
Island, Lyle (2016)

Vous aimerez aussi