L E   F I F A
L E   F I F A
Jean Dupuy Ypudu

Jean Dupuy Ypudu

Gilles Coudert

France | 2021 | 52 min
Français, Anglais |
Sous-titres : Français
Jouer Bande-annonce
Portrait de Jean Dupuy, personnage aux multiples vies : pionnier de l’art technologique, performeur et grand ordonnateur de soirées artistiques dans le New York effervescent des années 19701980, devenu ermite « graphologue », bricoleur et anagrammiste, retiré à Pierrefeu, nid d’aigle perché au sommet d’une montagne de l’arrière-pays niçois. Le film se tisse en croisant l’échange intime entre l’artiste et le réalisateur avec les témoignages de Patricia Brignone, Catherine Cattaneo, Augustin Dupuy, Alexandre Gérard, Arnaud Labelle-Rojoux, Éric Mangion, Jeffrey Perkins, Julia Robinson et Christian Xatrec.
Aussi présenté :
Vosges TV, France (2021)
Réalisation Gilles COUDERT
Auteur Gilles COUDERT
Montage Alexandre FAURE
Son Gilles COUDERT, Damien FAURE
Mixage Nicolas BREDIN
Image Gilles COUDERT, Damien FAURE
Musique Augustin DUPUY

Présent sur ces collections

Précédent
Suivant

Réalisation

Gilles Coudert

Gilles Coudert

Filmographie (sélection) :

Quand l’art tisse la ville
Un film de Gilles Coudert (2020 / 52 min.)
Le film de Gilles Coudert, raconté par Charles Berling, met en scène un dialogue entre la création contemporaine et le patrimoine à l’occasion de la manifestation culturelle Traversées organisée à Poitiers dont l’artiste coréenne Kimsooja est l’invitée d’honneur. Le récit se tisse à travers les notions de liens et de partage présentes dans la plupart des œuvres, installations, performances, chorégraphies ou concerts. Les artistes nous parlent de leur projet et nous dévoilent le processus d’installation de leurs œuvres. Le film s’attache à montrer combien le patrimoine de Poitiers ainsi que les œuvres proposées prennent vie lorsque les habitants et le public les visitent et les pratiquent, instaurant ainsi un lien au présent.
Avec les projets de Thomas Ferrand, Subodh Gupta, Jung Marie, Kimsooja, Tadashi Kawamata, Lee Mingwei, Min Tanaka, Achilleas Souras, Rikrit Tiravanija.
© APRES Production

Quand l’art s’invite au domaine, Chaumont-sur-Loire
Un film de Gilles Coudert (2019 / 52 min.)
Le film de Gilles Coudert, raconté par Charles Berling, met en scène un dialogue entre l’art contemporain et le patrimoine (architecture et jardins) au sein du Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d’Arts et de Nature, regroupant le château et son parc de sculptures contemporaines.
Nous suivons les artistes en train de concevoir et de réaliser leurs œuvres, ils nous parlent de leur ressenti et de leurs interrogations sur le site. En parallèle, nous accompagnons différents acteurs du Domaine, une guide qui arpente le parc qu’elle pratique au quotidien, ou encore un conférencier qui au cours d’une visite du château, nous dévoile des anecdotes sur les œuvres en lien avec son histoire. La directrice Chantal Colleu-Dumond nous livre ses commentaires et ses analyses et nous sensibilisent à l’origine de ce Domaine, modelé par l’histoire et aux enjeux du dialogue entre art contemporain et patrimoine.
Le film restitue ce parcours initiatique dans une quête de la connaissance au fil des découvertes des œuvres du Domaine enchantées par la voix de Charles Berling.
Avec les artistes Tanabe Chikuunsai IV, El Anatsui, Sheila Hicks, Andy Goldsworthy, Duy Anh Nhan Duc, Eva Jospin, Nils-Udo.
© APRES Production

L’Esprit Le Corbusier
Un film de Gilles Coudert (2018 / 52 min.)
Prix du meilleur documentaire de la section « documentary short » au ReelHeART International Film Toronto 2019.
Film sélectionné au Beirut Art Film Festival 2019, FILAF Perpignan 2019, au FIFA Montréal 2019.
Le film de Gilles Coudert, raconté par Charles Berling, croise l’expérience vécue du réalisateur pendant son adolescence à Firminy dans le plus grand ensemble construit par Le Corbusier en Europe avec les témoignages de nombreux créateurs contemporains (artistes, architectes, chorégraphe, cinéaste, designer, compositeur), les interventions de l’historien de l’architecture Jean-Louis Cohen mais aussi avec le ressenti d’habitants ou d’usagers revendiquant chacun à sa manière une influence, une filiation ou un héritage vis-à-vis de l’architecte, de son œuvre et de son esprit. Du site de Firminy au Cabanon de Roquebrune en passant par la Cité Radieuse de Marseille, le film nous révèle au fil des entretiens trois sites majeurs de l’œuvre de Le Corbusier, accompagnés d’images exceptionnelles de ces architectures et d’archives inédites de la vie quotidienne de ses habitants dans les années 1970.
Avec Marc Barani, architecte ; Neals Begg, artiste ; Daniel Buren, artiste ; Jean-Louis Cohen, architecte, historien de l’architecture, professeur au Collège de France ; Domènec, artiste ; Frédéric Flamand, chorégraphe ; Pierre Grange, cinéaste ; Ora-ïto, designer ; Pascale Jakubowski, compositrice ; Kengo Kuma, architecte ; Alexandre Périgot, artiste ; Dominique Perrault, architecte ; Xavier Veilhan, artiste ; etc.
© APRES Production / Mona Lisa Production / France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Jean-Michel Othoniel, Le Trésor d’Angoulême
Un film de Gilles Coudert & Damien Faure (2016 / 52 min.)
Film sélectionné au FIFMA Montreuil 2018
Le Trésor de la cathédrale d’Angoulême, commencée en 2008 et terminé en 2016, est une œuvre monumentale de l’artiste Jean-Michel Othoniel. Le film de Gilles Coudert et Damien Faure nous fait vivre l’aventure du Trésor à travers la parole de Jean-Michel Othoniel et la rencontre dans leur atelier, des Maîtres d’art qui l’ont élaboré avec lui.
© APRES Production

Daniel Buren, L’Observatoire de la lumière, Fondation Louis Vuitton
Un film de Gilles Coudert (2016 / 26 min.)
Film sélectionné au FIFA Montréal 2017 et au Festival ARTECINEMA 2016
Conçue en dialogue avec le bâtiment de Frank Gehry, l’œuvre de Daniel Buren intitulée L’Observatoire de la lumière se déploie sur l’ensemble des verrières, élément emblématique de l’édifice. Ce film suit l’évolution de l’œuvre depuis la pose des filtres colorés jusqu’à sa découverte par les visiteurs qui nous livrent leurs impressions. Daniel Buren nous parle de son œuvre et de ses enjeux accompagné de la commissaire Suzanne Pagé et de l’ingénieur Nicolas Paschal qui évoquent tour à tour l’œuvre et l’artiste.
© APRES Production / Fondation Louis Vuitton

Kimsooja, To Breathe, Centre Pompidou-Metz
Un film de Gilles Coudert (2015 / 26 min.)
Film sélectionné au Festival ARTECINEMA 2016
Dans le cadre de l’année France-Corée, l’artiste coréenne Kimsooja transfigure l’espace du Centre Pompidou-Metz avec son exposition To Breathe. Le surfaces vitrées recouvertes de films diffractant la lumière, le sol transformé en miroir sans fin recadrent toute notion d’horizontalité ou de verticalité, et la projection du spectre coloré accompagnée par la respiration de l’artiste, métamorphose l’espace en un immense tableau monochrome tridimensionnel, un paysage sensible et onirique, que les visiteurs peuvent traverser. Le film de Gilles Coudert suit l’installation de l’exposition jusqu’à son accomplissement et est nourri des propos de Kimsooja et de la directrice du Centre Pompidou-Metz, Emma Lavigne, ainsi que des impressions de visiteurs.
© APRES Production / Centre Pompidou-Metz

Tadashi Kawamata Scheiterturm
Un film de Gilles Coudert (2014 / 34 min.)
Film sélectionné au Festival ARTECINEMA 2015
Tadashi Kawamata répond à l’invitation du Kunstmuseum Thurgau situé au cœur de la Chartreuse d’Ittingen en Suisse en construisant avec des étudiants une tour constituée de milliers de bûches de bois de chauffage provenant de la forêt du domaine. Les habitants, les étudiants, les organisateurs et les différents acteurs du projet nous font partager cette aventure et nous livrent leurs impressions.
© APRES Production

Daniel Buren, Monumenta 2012
Un film de Gilles Coudert (2013 / 52 min.)
Film sélectionné au FIFA Montréal 2014 et au Festival ARTECINEMA 2013
Ce documentaire rend compte de la dernière édition de la Monumenta au Grand Palais à Paris en 2012 consacrée à Daniel Buren. Des interviews des principaux interlocuteurs (Daniel Buren, artiste ; Patrick Bouchain, architecte ; Marc Sanchez, commissaire ; Alexandre Meyer, musicien ; Guy Lelong, critique et écrivain ; etc.) croisent les points de vues sur ce projet et nous éclairent sur les enjeux de cette œuvre. Le film s’attache à montrer la face cachée de l’exposition et la dimension humaine d’une telle entreprise à travers les portraits des personnes ayant participées au montage mais aussi sa pratique par le public et enfin le dialogue entre la proposition de Daniel Buren et les différents événements artistiques programmés pendant la durée de l’exposition.
© APRES Production

Fabrice Hyber, Nuancier
Un film de Gilles Coudert (2013 / 52 min.)
Ce documentaire présente les quatre expositions simultanées de l’artiste Fabrice Hyber à l’automne-hiver 2012 : « Essentiel, Peintures homéopathiques » à la Fondation Maeght, « P.O.F. / Prototypes d’Objets en Fonctionnement » au MAC/VAL, « Matières premières » au Palais de Tokyo et « Sans gêne » à l’Institut Pasteur. Des entretiens de l’artiste dans chaque lieu ainsi que de Olivier Kaeppelin (Fondation Maeght), de Frank Lamy (MAC/VAL), de Jean de Loisy (Palais de Tokyo) ou encore de Olivier Schwartz (Institut Pasteur) permettent de comprendre la richesse et la diversité des interventions de Fabrice Hyber dans ces différents lieux.
© APRES Production

Vous aimerez aussi