L E   F I F A
L E   F I F A
Tampopo Redux

Tampopo Redux

Mistaya Hemingway, Alan Kohl

Canada | 2015 | 7 min
Visionner la bande-annonce
Bienvenue dans la cuisine de Tampopo Redux, lieu d’une autre réalité où le mouvement et le goût se rencontrent. Ici, le contact et le goût des aliments inspirent la danse. Six danseurs explorent la relation sensuelle, tactile et parfois amusante entre le corps et la nourriture. Inspiré de Tampopo, le film culte classique des années 1980 au Japon, ce court métrage sur la danse est une expérience d’improvisation collaborative pour les danseurs, la caméra et le spectateur. Une explosion de couleurs et de sensualité !
Réalisation Alan Kohl, Mistaya Hemingway
Conception Mistaya Hemingway
Précédent
Suivant

Réalisation

Mistaya Hemingway

Mistaya Hemingway

Née à Edmonton en Alberta, Mistaya a commencé sa carrière de danse à Stuttgart en Allemagne. Elle a ensuite rejoint le Ballet National de Hollande à Amsterdam. Mistaya revient au Canada après quelques années pour danser brièvement avec l’Alberta Ballet avant de s’éloigner du ballet classique et danser comme soliste avec La La La Human Steps à Montréal. Elle participe à l’écran et sur scène à la production d’Amélia, d’Amjad ainsi que Les Boréades. Entre les productions de La La La Human Steps, Mistaya passe une année à étudier le jeu à New York et travaille pour Hubbard Street Dance Chicago. Présentement, Mistaya travaille à Montréal comme danseuse sur des créations de films indépendants et vidéoclips de musique.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.
Alan Kohl

Alan Kohl

Alan Kohl est caméraman et producteur depuis plus de 20 ans. Il a réalisé un grand nombre de documentaires ainsi que plusieurs séries dramatiques diffusées à l’international. Il a travaillé à la réalisation et au montage d’événements en direct, dont les Grammy’s et les Tony Awards ainsi que des concerts de U2, Willie Nelson et David Bowie. Depuis 7 ans, Kohl travaille en étroite collaboration avec Les Ballet Jazz de Montréal pour le tournage et la réalisation d’une série de courts métrages. Dès son plus jeune âge, Kohl a appris qu’être artiste n’est pas une question de médium, mais plutôt une vision créative de la perception et de l’organisation du monde.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.
Clay vs. Clay (2016); Capitalism (2013); Roadsworth, Crossing The Line (2008); Wal-town the film (2005); Crash Of The Century (2004)

Vous aimerez aussi