L E   F I F A
L E   F I F A
death by fantasies by mirrors

Première mondiale

death by fantasies by mirrors

Charlotte Clermont

Canada | 2022 | 13 min
Sans dialogue |
Sous-titres : Français
Visionner la bande-annonce
Fidèle à son approche exploratoire et matérielle de l’image et du son, Charlotte Clermont crée un film mosaïque, à partir de plans tournés en super‑8 et en 16 mm, pellicule qu’elle aime développer à la main et sur laquelle elle intervient par la suite avec de l’encre de couleur. La caméra se tourne vers des objets, des plantes, un paysage, des corps, un plan d’eau, l’air, le vent. Les scènes sont courtes, souvent cadrées en gros plan. Ce déploiement d’instants furtifs, d’espaces énigmatiques, de lumière brûlante, cette suite de dépaysements est soutenue par une bande sonore tout aussi riche et sensuelle. Conçue à deux, par Charlotte Clermont et Antoine Racine, auxquels se joint Émilie Payeur pour les dernières minutes du film, la trame sonore résonne aux échos poétiques des images et à leur miroitement : un univers morcelé que le titre de l’oeuvre embrasse d’emblée.

Ce film fait partie du programme ALLER-RETOUR de la section FIFA EXPÉRIMENTAL.

En présence de la réalisatrice Charlotte Clermont le 17 mars 2022 au Théâtre Outremont.
Réalisation Charlotte Clermont
Son Charlotte Clermont, Émilie Payeur, Antoine Racine

En partenariat avec

Précédent
Suivant

Réalisation

Charlotte Clermont

Charlotte Clermont

Charlotte Clermont interroge nos perceptions du réel par l’entremise d’un dialogue entre les explorations vidéo et sonore. L’aspect performatif de sa pratique s’incarne dans sa manière singulière de manipuler des dispositifs d’enregistrement analogiques, mue par une volonté de transposer l’insaisissabilité de moments vécus. À partir de matériaux provenant de son environnement immédiat, elle travaille la sensibilité chimique de la pellicule par différents procédés d’altération, laissant une grande place au hasard. Titulaire d’un baccalauréat en Studio Arts de l’Université Concordia, elle vit et travaille à Montréal. Ses oeuvres ont été présentées au Canada et à l’international dans le cadre de festivals et d’expositions dont le Festival international du film sur l’art (Canada), Fracto (Allemagne), Festival des cinémas différents et expérimentaux de Paris (France), IFF Rotterdam (Pays-Bas), Künstlerhaus Bethanien (Allemagne), Crossroads (États-Unis), Arctic Moving Image and Film Festival (Norvège) et Edinburgh International Film Festival (Écosse). Elle a été artiste en résidence au Studio Kura (Japon), Signal Culture (États-Unis), Fusion Gallery (Italie) et Shiro Oni (Japon).

Notes biographiques fournies par l’équipe du film
Quelques films :
Lucina Annulata (2021)
dream less (2020)
special dark glass somewhere (2019)
where i don’t meet you (2019)
you’re a plant whisperer and for me, it’s enough (2019)

Dans la même séance

Vous aimerez aussi