L E   F I F A
L E   F I F A
Sentient Beings

Première canadienne

Sentient Beings

Sonya Stefan, Stephanie Castonguay

Canada | 2021 | 5 min
Visionner la bande-annonce
Les sons et les images de Sonya Stefan et Stephanie Castonguay s’unissent dans une quête commune pour transmettre un sentiment de conscience de l’interconnexion entre tous les êtres. Les images de Stefan zooment sur des mondes miniatures ainsi que sur des merveilles naturelles grandioses dans lesquelles se manifestent des éléments de la Terre. Au cours de ses marches quotidiennes, elle recueille ses images avec des appareils numériques et une caméra 16 mm, puis les assemble pour créer des boucles méditatives. Faisant écho à l’univers de Stefan, le son perturbateur de Castonguay cherche à jouer avec les textures sonores en combinant des sons de la nature à des impulsions électriques. Travaillant avec les erreurs, les accidents et les bogues induits par ses propres machines sonores, comme un lecteur CD piraté et une tête de scanner modifiée, Castonguay explore l’interconnexion sensorielle entre le sonore et le toucher.

Ce film fait partie du programme ALLER-RETOUR de la section FIFA EXPÉRIMENTAL.
Réalisation Sonya Stefan, Stephanie Castonguay
Montage Sonya Stefan
Composition Stephanie Stephanie

En partenariat avec

Précédent
Suivant

Réalisation

Sonya Stefan

Sonya Stefan

Sonya Stefan est une artiste spécialisée en arts médiatiques et en danse dont le travail est soutenu par des projections analogues (16 mm|VHS), numériques (Sony a7siii) et Live Feedback. Présentement en création avec la compagnie Petrikor Danse pour le projet Cuña, elle explore la ménopause à travers la cartographie vidéo du corps. Influencée par le film culte Flashdance, elle a réalisé le film de danse Truss Arch, avec sa mère de 80 ans, Angelica. Ce long métrage qui aborde les thèmes de l’identité féminine, la politique, la filiation et la culture s’est mérité le Prix du meilleur court ou moyen métrage national aux RIDM — Rencontres internationales du documentaire de Montréal en 2021. Ses plus récentes collaborations sont avec la compagnie de danse multimédia Animals of Distinction, le groupe de performance et de musique expérimentale Group A et le Newton Moraes Dance Theatre de Toronto.

Notes biographiques fournies par l’équipe du film
The Truss Arch (2021)
Stephanie Castonguay

Stephanie Castonguay

Férue d’expérimentations, Castonguay interroge les circuits électroniques audio en tant que processus qui, à partir d’un état de presque silence, se manifeste dans un langage sonore tangible et sensible. Elle démantèle et crée ses appareils DIY à partir de machines obsolètes à peine audibles pour en révéler des énergies subtiles à l’échelle microscopique, amplifiant les résonances électromagnétiques et les glitchs qui s’y cachent. Évoquant l’espace liminal entre les domaines de l’imperceptible et du matériel, ses performances incarnent une approche rituelle, ludique, éthérée et « sombrement contemplative ». Son travail a été présenté à Montréal et à l’étranger : perte de signal (Canada), Eastern Bloc (Canada), STEIM (Pays-Bas), Athens Digital Arts Festival (Grèce), Música Ex Machina Festival (Espagne), et a participé à divers festivals tels que Sight & Sound (Canada), Instruments Make Play (Pays-Bas), Festival Arte Sonoro Tsonami (Chili), Festival Les Percéides (Canada), MUTEK (Canada), Espacio Fundación Telefónica (Pérou) et Suoni Per il Popolo (Canada).

Notes biographiques fournies par l’équipe du film
Apophenia (2021)

Dans la même séance

Vous aimerez aussi