L E   F I F A
L E   F I F A
Habiter le mouvement - Un récit en 10 chapitres

Première montréalaise

Habiter le mouvement — Un récit en 10 chapitres

Béatriz Mediavilla

Canada | 2019 | 1 h 1 min
Français, Anglais, Espagnol |
Sous-titres : Anglais
Visionner la bande-annonce
Voyage cinématographique, poétique et ludique mettant en scène la beauté des gestes du quotidien, dans une grande chorégraphie humaine. Chorégraphe français de renom, Thierry Thieû Niang entreprend en 2017, une tournée offrant des ateliers intergénérationnels à des non-danseurs. Réalisé par Béatriz Mediavilla, ce film dansé s’articule autour de dix chapitres, nous faisant plonger au cœur de bulles artistiques et intimes qui illustrent la richesse de la danse et du mouvement. Une douce incursion dans le corps, le temps et l’espace.
Survol de quelques festivals : 

Les Rimbaud du Cinéma, France (2020)
Festival Les Percéides, Canada (2020)
Festival de danse de Portland, États-Unis (2020)
Festival de cinéma sur la danse (Screen.Dance), Écosse (2020)
Festival du film d’art et d’essai (FAFF), État-Unis (2020). Lauréat du Meilleur documentaire sur la danse. 
Festival Cinédanse, Canada (2019)
Festival du Cinéma International en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT), Canada (2019)
Réalisation Béatriz Mediavilla
Auteur Nicola Lauzon
Participation Joséphine Bacon, Charlize Bulhoes-Normand, Antoine Charbonneau-Demers, Ilario Del Guercio-Maridor, Martine Époque, Sarah Shidler, Jean Turcotte
Montage Dominic Leclerc
Chorégraphie Thierry Thieû Niang
Image Dominic Leclerc
Musique Antoine Bédard
Traduction Éric Plourde

En partenariat avec

Présent sur ces collections

Précédent
Suivant

Réalisation

Béatriz Mediavilla

Béatriz Mediavilla

Artiste multidisciplinaire, Béatriz Mediavilla est née en 1972, à Rouyn-Noranda, où elle vit encore aujourd’hui. Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en études cinématographiques, elle enseigne le cinéma au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. Parallèlement à son enseignement, Mme Mediavilla a réalisé d’autres travaux, dont l’œuvre collective multidisciplinaire Ce il en reste : dialogue artistique sur la mort (2009). Elle a publié Des Espagnols à Palmarolle dans Nouvelles Explorations (2010) et Contes, légendes et récits de l’Abitibi-Témiscamingue (2011), et elle a également publié Entre les heures dans Rouyn-Noranda Littéraire (2013). Danse avec elles, son premier long métrage documentaire a été salué et présenté dans de nombreux festivals tels que Montréal, Québec, Toronto et Vancouver, mais aussi à La Havane et à New York. Habiter le mouvement, un récit en dix chapitres a également eu une grande vie de festival au Canada, en Écosse, en France, au Mexique et aux États-Unis où il a remporté le meilleur documentaire de danse au Fine Art Film Festival en Californie. Plus récemment, elle a intégré des outils de communication à distance dans son dernier court-métrage Vous sentir tous, filmé avec des participants de l’Angleterre, des États-Unis et du Canada en simultané.
Vous sentir tous (2020)
3 Mouvements de chutes (2017)
Danse avec elles (2014)

Vous aimerez aussi