L E   F I F A
L E   F I F A
Dialogues pour un homme seul

Première mondiale

Dialogues pour un homme seul

Jean-Pierre Gariépy

Canada | 2021 | 1 h 30 min
Visionner la bande-annonce
Dans un théâtre de poche étrangement vide, l’auteur-compositeur-interprète Edgar Bori remplit pourtant la salle de sa présence, de sa poésie et de sa tendresse. À travers une mise en scène minimaliste, on suit Bori comme s’il était en résidence d’auteur, à travers différentes phases de son cheminement – réflexions, création, lectures de textes, rencontres au café, travail en studio et sur scène. Paroles poétiques, mélodies intemporelles, les mots de l’auteur-compositeur s’amalgament à ceux du poète dramaturge Michel Garneau qui, par moment, prête sa voix puissante chargée de sens. Un univers foisonnant et envoûtant où l’imaginaire prend le dessus au fil des Dialogues pour un homme seul. Seul mais pas tout à fait, lorsqu’autour de lui apparaissent et disparaissent son complice musicien Jean-François Groulx et sa muse Josianne Paradis.
Réalisation Jean-Pierre Gariépy
Scénario Jean-Pierre Gariépy, Edgar Bori
Auteur Michel Garneau, Edgar Bori
Production Productions De L'onde
Montage José Heppell
Interprètes Edgar Bori, Jean-François Groulx, Paradis Josianne
Son Louis Morneau, Olivier Léger, Pierre Léger
Mixage Toussaint Daniel
Image Philippe Lavalette
Distribution Martin Desroches
Éclairage Lisandre Coulombe
Composition Edgar Bori, Christian Frappier, Jean-François Groulx
Autre Martin Brouillard, Isabelle Faivre-Duboz

En partenariat avec

Précédent
Suivant

Réalisation

Jean-Pierre Gariépy

Jean-Pierre Gariépy

Jean-Pierre Gariépy étudie la musique à l’école Vincent d’Indy, l’architecture et la photographie à Brest (France), le cinéma à l’Université Concordia (19801983) tout en travaillant comme photographe (19761986). Il est un des fondateurs de la galerie Dazibao (1980) et de la coopérative de production Main Film (1982) avec laquelle il réalise « Étude sur la vélocité des bateaux par temps mou » (1983) une fiction expérimentale. Il remporte un concours de scénarisation de l’ONF (1989) et réalise son premier long métrage « Sous les draps, les étoiles » drame sentimental construit autour d’un coup de foudre. Il réalise ensuite deux téléfilms : « Le violon d’Arthur » (1991) sur Arthur Leblanc, virtuose acadien du violon et « Si belles » (1994) centré sur les difficultés d’une mère célibataire. Il réalise des documentaires à l’Office National du Film du Canada (ONF) dont : « Impressions sur la liberté » (1996), sur trois jeunes québécois en Biélorussie et « Le pont de l’exil » (1997), parcours de quatre exilés à Montréal. De 1999 à 2005, il agit à titre de conseiller à la programmation à l’ONF. Aujourd’hui, Jean-Pierre Gariépy se consacre à la scénarisation et à la réalisation de longs métrages de fiction.

Notes biographiques fournies par l’équipe du film
Quelques films :
Carlos Ferrand et l’aventure de Mission Arctique (2005)
Le pont de l’exil (1997)
Impressions sur la liberté (1996)
Le violon d’Arthur (1991)
Sous les draps, les étoiles (1989)

Vous aimerez aussi