L E   F I F A
L E   F I F A
Jean-Pierre Larocque : Le fusain et l'argile

Jean-Pierre Larocque : Le fusain et l’argile

Bruno Boulianne

Canada | 2019 | 51 min
Français, Anglais |
Sous-titres : Français
Disponible à partir du 27 mai 2022.

Après une quinzaine d’années de déambulations artistiques et académiques dans différentes écoles et universités américaines, le peintre et céramiste Jean-Pierre Larocque rentre à Montréal au tournant des années 2000. Dans ce film portait, l’artiste nous ouvre les portes de ses ateliers. Maniant le charbon de bois « à reculons » et triturant l’argile comme autant de couches de peau, nous découvrons un créateur d’une insondable sensibilité, façonnant des oeuvres intrigantes, envoutantes qui se jouent du temps et des époques tout en nous rappelant nos propres fantômes d’humanité.
Réalisation Bruno Boulianne
Direction de la photographie Alex Margineanu
Montage Alexis Dumais, Vincent Guignard
Prise de son Stéphane Barsalou, Marco Fania, Mélanie Gauthier

Présent sur ces collections

Précédent
Suivant

Réalisation

Bruno Boulianne

Bruno Boulianne

Formé en architecture et en communication, Bruno Boulianne remporte le Prix du meilleur espoir aux Rendez-vous du cinéma québécois en 1994, avec le film Un cirque sur le fleuve. Particulièrement intéressé par la relation entre l’humain et son territoire, il a signé une vingtaine de réalisations documentaires qui ont remporté plusieurs distinctions. Son long métrage Bull’s eye, un peintre à l’affût remporte le Prix tremplin pour le monde ARTV, au Festival International du Film sur l’Art de Montréal en 2010 et son film Le chant de la brousse se mérite le Prix ONF/ACIQ du meilleur film canadien au Festival Vues d’Afrique en 2012. Tourné avec l’auteur-compositeur-interprète Damien Robitaille, Un rêve américain connaît en 2014 un beau succès critique et public. Il enchaîne avec des réalisations en collaboration avec le journaliste Marc Laurendeau : Monsieur le maire, Jean Drapeau et sa ville, et Le Parti québécois : l’affaire d’une génération ?. En 2018, Boulianne présente deux films : Claude n’est pas mort – récipiendaire de deux Prix Gémeaux – et un long métrage documentaire : L’homme de l’Isle. En 2019, Bruno Boulianne lance deux productions au Festival International du Film sur l’Art de Montréal : le portrait Jean-Pierre Larocque, le fusain et l’argile et L’art de la chasse : Chantal Harvey.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.
Julie Ouellet, les chemins éphémères (2021); Jean-Pierre Larocque : Le fusain et l’argile (2019); L’homme de l’Isle (2018); Claude n’est pas mort (2017); Le Parti québécois, l’affaire d’une génération (2016); Monsieur le maire (2014); Un rêve américain (2014); Ne touchez pas à mon église ! (2012); Le chant de la brousse (2011); Bull’s eye, un peintre à l’affût (2010); 50 tonnes d’épinettes (2007); La guerre qui ne finit pas (2007); Pompiers boréals (2006); Le prix de l’exode (2006); L’homme est son projet (2006); Pour un bolivianito (2005); Le Compteur d’oiseaux (2004); Des hommes de passage (2002); Aviature (2000); Les Toiles du labour (1997); Un cirque sur le fleuve (1993)

Vous aimerez aussi