L E   F I F A
L E   F I F A
Subsistances

Subsistances

Raphaëlle De Groot, Maxime Girard

Canada | 2017 | 38 min
Français |
Sous-titres : Anglais
Disponible sur ARTS.FILM à partir du 30 septembre 2022

Résultat d’une année passée par l’artiste Raphaëlle de Groot en Minganie, au Québec, Subsistances dessine un parcours documentaire et poétique, abordant des enjeux culturels, sociaux et environnementaux de la vie dans une région éloignée.
Réalisation Maxime Girard, Raphaëlle De Groot
Participation Aurore Déraps, Jean-Guy Gallant, Léopold Gallant, Chantal Harvey, Aimé Jomphe, Edouard Kaltush, Louis Lalo, Annick Latreille, Le Savoir de nos grand-mères, John John Malec, Jean Mestokosho, Rita Mestokosho, Guylaine Michel, Yannick Michel, Rémy Morisset, Anastasia « Natah » Nolin, Benoit Nolin, Julie Plante, Devon-Lee Rich, Carole Routhier, Sylvain Roy, Mirko Sabatini, Marie-Andrée Vaillancourt, Guy Côté, Rachel Cormier, Mathieu Bourdon, Robert Bellefleur, Léo Basile
Montage Raphaëlle De Groot, Maxime Girard
Conception Raphaëlle De Groot
Mixage Philippe Durand
Photographie Léo Harvey-Côté
Image Charlotte Lalou Rousseau, Léo Harvey-Côté, Maxime Girard, Raphaëlle De Groot
Musique Mirko Sabatini, Saverio Damiani, Diego Cofone, Samuele Venturin
Composition Mirko Sabatini
Autre Justine Bourdages, Réjean Cormier, Louise Dupont, Véronique Leblanc, Käthe Roth, Charlotte Lalou Rousseau, Hélène Saint-Onge, Jean Charles Zanon, Caroline Beaulieu
Précédent
Suivant

Réalisation

Raphaëlle De Groot

Raphaëlle De Groot

Axée sur le processus, la pratique artistique de Raphaëlle de Groot implique la participation d’individus et de communautés dans la production de traces et de récits. Développées à partir de collaborations ou de cueillettes, ses œuvres peuvent comprendre le dessin, la photographie, la vidéo, l’installation ainsi que la performance. Récemment, elle a réalisé Subsistances Inniun, projet à volets multiples découlant de sa rencontre avec les communautés autochtones et allochtones de la Minganie, région de la Moyenne-Côte-Nord (commissariat de Véronique Leblanc). Raphaëlle de Groot détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux ont été présentés en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Europe depuis 1997. Elle a reçu plusieurs distinctions dont le prix Sobey pour les arts en 2012.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.
Study 5, A New Place (2015) ; La Réserve (2012) ; Porter (2011) ; L’Art d’accommoder les restes (2008) ; Study 4 (2007) ; Open Rehearsal (2005) ; Exercice filmé 1 (2002).
Maxime Girard

Maxime Girard

Bachelier du programme interdisciplinaire en arts de Chicoutimi, Maxime Girard poursuit ses études en philosophie à l’Université Laval. Bien qu’il œuvre principalement dans le cinéma de fiction, il prend grand soin d’y ajouter des considérations sociologiques et philosophiques sur l’existence humaine. L’aspect documentaire présent dans sa recherche prend racine à travers son travail de cinéaste et de monteur vidéo au sein de La Boîte Rouge Vif, où il est pigiste depuis quelques années.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.
Pod Post (2017) ; White Light (2016) ; China Dolls (2016) ; Asepsie (2014) ; Nuestras Voces, Nuestra Imagen (2013) ; Insomnium In memoria (2013) ; Marelle (2012).

Vous aimerez aussi