L E   F I F A
L E   F I F A
Carte blanche à imagineNATIVE

Première montréalaise

Carte blanche à imagineNATIVE

Sky Hopinka

États-Unis | 2020 | 43 min
Anglais |
Sous-titres : Anglais
C’est un honneur pour le FIFA de donner carte blanche à imagineNATIVE, le plus grand présentateur de contenu autochtone sur écran au monde, qui a choisi de mettre en lumière le travail de l’artiste visuel, cinéaste et éducateur Sky Hopinka.

Original. Autochtone.
imagineNATIVE est le plus grand diffuseur au monde de contenu multimédia autochtone. L’organisation est reconnue à l’échelle locale, nationale et internationale pour son excellence et son innovation, en plus d’être le centre mondial d’arts médiatiques et de films autochtones. Ils se sont engagés à créer une plus grande compréhension des populations et cultures autochtones par la présentation de contenu multimédia faits par des autochtones, incluant des films, des vidéos, et des médias audios et numériques.

Programme : Indigenous Experimental Cinema — Talk
de Sky Hopinka
Une réflexion, une proposition

Cernant l’image et abordant l’intention, la composition et le transfert, Sky Hopinka considère diverses notions liées au cinéma expérimental autochtone sur le mode d’une allocution personnelle.

Indigenous Experimental Cinema — Talk est une commande de imagineNATIVE pour l’édition 2020 du imagineNATIVE Film + Media Arts Festival, sous le commissariat de sa directrice artistique Niki Little.


Membre de la nation Ho-Chunk/bande Pechanga du peuple Luiseño, Hopinka a une pratique qui s’articule autour de positions personnelles sur la patrie et le paysage autochtones, autour de motifs langagiers porteurs d’une culture qui s’exprime par des formes personnelles, documentaires et non fictionnelles. Hopinka propose ici des questions qui s’opposent aux récits dominants à propos de l’autochtonéité, de l’expérimental et du cinéma. Tel un geste, Hopinka nous invite à réfléchir au contexte, au pouvoir et au public. Nous voyageons dans wawa (conversation, discours, dialogue, murmure), une œuvre datant de 2014. Nous y voyons des couches de langue, de traduction et d’interprétation, et avançons vers des œuvres plus récentes qui révèlent des relations et des approximations qui sous-tendent des manières d’être dans son film de 2015 intitulé Jáaji Approx. Hopinka est généreux de ses idées et de ses références : mots, textes et images sont intentionnels et agissent comme une trace non linéaire qui s’enroule sur elle-même. Les récits deviennent des réactions, la structure visuelle se libère, et Hopinka nous laisse une curiosité envers l’histoire et le cinéma.
Festival imagineNATIVE Film + Media Arts, Canada (2020), première mondiale
Réalisation Sky Hopinka

En partenariat avec

Présent sur ces collections

Précédent
Suivant

Réalisation

Sky Hopinka

Sky Hopinka

Disponible en anglais seulement

Sky Hopinka is a video artist, filmmaker, and teacher of Chinuk Wawa, a language indigenous to the Lower Columbia River Basin. A Ho-Chunk Nation national and descendent of the Pechanga Band of Luiseño Indians, Hopinka has had his work played at various festivals including imagineNATIVE Media + Arts Festival, Images, Wavelengths, Ann Arbor Film Festival, Sundance, and Projections. His work was a part of the 2016 Wisconsin Triennial and the 2017 Whitney Biennial and the 2018 FRONT Triennial. He was a guest curator at the 2019 Whitney Biennial and was a part of Cosmopolis #2 at the Centre Pompidou. He was a fellow at the Radcliffe Institute for Advanced Study at Harvard University in 2018- 2019, a Sundance Art of Nonfiction Fellow for 2019, a recipient of an Alpert Award for Film/​Video, and is a 2020 Guggenheim Fellow.

Notes biographiques fournies par l’équipe du film
malni – towards the ocean, towards the shore (2020)
Lore (2019)
Fainting Spells (2018)
Dislocation Blues (2017)
Visions of an Island (2016)
Jaaji Approx (2015)
wawa (2014)

Vous aimerez aussi