L E   F I F A
L E   F I F A
Les derniers paradis

Canadian Premiere

Les derniers paradis

Sido Lansari

France, Morocco | 2019 | 14 min
This film is part of the Arab World Institute of Paris s Carte Blanche

In Casablanca, Sami only thinks about dancing and Egyptian divas in the hairdressing salon where he works. Until the day he meets Daniel, a new lover who helps him discover Paris in the midst of a gay revolution. By mixing archive images and analogue photographs, Sido Lansari draws a nearly-accurate portrait of a young man from childhood to exile, where he discovered he came from one of the last homosexual paradises”.
Overview of some festivals:
Fringe! Queer Film Festival, United Kingdom (2020)
Oslo/​Fusion International Film Festival, Norway (2020)
Soura Film Festival, Germany (2020)
Manifesta 13, France (2020)
Pink Screens, Belgium (2020)
LesGaiCineMad, Spain (2020)
Author Sido Lansari
Artists Julien Buffavand
Voice Mehdi El Kindi
Sound mixing Mehdi El Kindi

In Partnership with

Institut du monde arabe

Session

• Cinéma du Musée - Auditorium Maxwell-Cummings
Saturday, march 18, 2023, 08:00 p.m. — 10:00 p.m.
Previous
Next

Production

Sido Lansari

Sido Lansari

Available in French only

Sido Lansari est un artiste pluridisciplinaire. Il est né et a grandi à Casablanca, au Maroc. Il a travaillé à la Biennale de la danse et la Biennale d’art contemporain de Lyon pendant ses études de communication culturelle. En 2014, il s’installe à Tanger et rejoint l’aventure de la Cinémathèque de Tanger dont il en est le directeur jusqu’en septembre 2022.Actuellement au Post-diplôme Art à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Lyon, il y développe un projet sur L’Ahzem, premier mouvement queer maghrébin en France. Sa pratique artistique s’articule autour de questions liées à l’identité, au genre et aux sexualités en explorant les angles morts de la mémoire, du point de vue de l’héritage linguistique, artisanal ou archivistique. À travers des médiums comme la broderie, la photographie et la vidéo, il interroge un récit collectif pour construire une réflexion et une mémoire individuelles. En 2018, il est artiste résident à la Friche la Belle de Mai à Marseille. Il y développe Les Derniers paradis, son premier court-métrage, Grand Prix 2019 du Festival Chéries-Chéris à Paris. Il crée en 2020 divine, fanzine participatif et pluridisciplinaire en ligne, qui favorise la contribution d’artistes d’univers multiples en leur offrant un espace d’expérimentation de la pratique artistique domestique dans un contexte de pandémie.

Biographical notes provided by the film production team
La Danse du printemps (2022)

In the same session