L E   F I F A
L E   F I F A

05.04.2022

ARTS.FILM invite la directrice du Centre Canadien d’Architecture à vous faire découvrir le cinéma de Bêka et Lemoine.

ARTS.FILM invite la directrice du Centre Canadien d'Architecture à vous faire découvrir le cinéma de Bêka et Lemoine.


Du 20 mai au 5 juin prochain, ARTS.FILM s’associe au Centre Canadien d’Architecture et au site d’information Kollectif, pour présenter une sélection de 5 films d’exploration architecturale des vidéastes de renom Ila Bêka et Louise Lemoine. Disponible en ligne gratuitement pour les abonné·e·s à la plateforme et au prix de 10$ pour tout·te·s, ces 5 films choisis par Giovanna Borasi, directrice du Centre Canadien d’Architecture, vous amènent à la rencontre du cinéma de ces deux artistes, architectes, cinéastes qui, depuis 10 ans, offrent un regard nouveau sur l’architecture et sa narration.

Billetterie

MOT DE GIOVANNA BORASI

Photo : Richmond Lam. Courtoisie du Centre Canadien d’Architecture


« Parmi les nombreux films sur lesquels Bêka et Lemoine ont travaillé, la sélection que j’ai faite nous aide à comprendre le dialogue en cours entre le client et l’architecte, les aspirations de ce dernier et les réussites, les échecs et les surprises qui naissent de sa tentative de leur donner forme. Donc, si l’idée de Rem Koolhaas à Bordeaux était de créer une maison cinétique, la femme de ménage demande ce que cela signifie de prendre soin de cet espace constamment en transformation. Si, à Tokyo, l’idée de Ryue Nishizawa était de créer une résidence privée urbaine avec la spatialité d’un village, c’est par la personnalité de monsieur Moriyama (l’amusant client et collectionneur d’art) que nous comprenons cet habitat unique. Pour Chamberlain, Powell et Bon, ce sont les résidents, le personnel et les visiteurs du Barbican qui, comme les animaux dans un film sur la nature, révèlent les consonances et dissonances essentielles de leur habitat. Et, de la même manière, pour Bjarke Ingels, ce sont les nombreux habitants, et plus précisément le facteur, de la « 8 House » qui soulèvent intrinsèquement, par leurs vies, des questions liées au bonheur dans ces espaces partagés. Bêka et Lemoine font ressortir des conditions de vie réelle pour comprendre les ambitions de l’architecte. C’est pourquoi j’ai décidé de compléter cette sélection avec Selling Dreams, où ce n’est pas le concept d’un architecte célèbre que vous découvrez, mais plutôt celui d’un service universel comme AirBnB, et où vous faites face à nouveau à des utilisateurs se heurtant à ses limites (et découvrant son potentiel). »

FOCUS BÊKA ET LEMOINE PAR GIOVANNA BORASI À VISIONNER ICI

Du 20 mai au 5 juin prochain, vous pourrez voir sur ARTS.FILM :

Koolhaas Houselife
France | 2008 | 58m
Français

Une visite atypique d’un des monuments phares de l’architecture de la fin du 20e siècle : la Maison à Bordeaux construite par l’architecte Rem Koolhaas-OMA en 1998. Ce film nous offre un portrait d’une rare spontanéité de la vitalité concrète et changeante d’un de ces monuments que l’on croit immortels, et ce au travers des parcours et témoignages de Guadalupe Acedo, gardienne et employée de ménage de la maison, et d’autres usagers quotidiens qui soignent et entretiennent la santé de ce lieu.

Ce film a été présenté en première mondiale à la 11e biennale de Venise en architecture 2008 et s’est vu décerner le prix du Meilleur film au Festival ArchFilmLund de Suède (2013).

Moriyama-San
France | 2017 | 1h 3m
Anglais | Sous-titres : Anglais

Monsieur Moriyama est ce que l’on pourrait appeler un homme tout à fait extraordinaire, c’est-à-dire qu’à peu près tout dans sa vie met en déroute convenances et habitudes. En faisant appel à l’architecte Ryue Nishizawa (SANAA) en 2005 pour construire sa maison, il donne à son environnement domestique la même radicalité expérimentale qui guide le reste de sa vie dans ses moindres détails. Introduit dans l’intimité de ce microcosme expérimental, Ila Bêka raconte d’une façon directe et spontanée quelques jours passés au côté de Monsieur Moriyama, genre unique d’ermite urbain.

Ce film a été primé au London Architecture Film Festival (2019), au Festival International du Livre d’Art et du Film, Perpignan (2018), au Arquitecturas FIlm Festival de Lisbonne (2018), au Arqfilmfest au Chilie (2018) et au FIFAAC de Bègles en France.


Barbicania

France | 2014 | 1h 32m
Anglais | Sous-titres : Anglais

À la demande de la galerie d’art du Barbican Center, Ila Bêka et Louise Lemoine ont emménagé pour une durée d’un mois au cœur de l’un des centres culturels les plus importants d’Europe et l’un des monuments les plus représentatifs du Brutalisme anglais : le Barbican. Le film, conçu comme un journal intime, raconte jour par jour ce que la réalisatrice et le réalisateur ont découvert au cours de leur exploration urbaine : depuis les étages vertigineux des tours de logements jusqu’aux profonds souterrains du centre culturel. 


The Infinite Happiness

France | 2015 | 1h 23m
Anglais | Sous-titres : Anglais

The Infinite Happiness nous plonge au cœur de l’une des expérimentations de logements collectifs les plus innovantes de ces dix dernières années : le 8 House” construit dans la banlieue de Copenhague par le jeune architecte danois Bjarke Ingels. Primé en 2011 World best residential building”, ce gigantesque village vertical réinterprète selon les besoins du 21e siècle l’idéal corbuséen de la Cité radieuse, en combinant dans un même bâtiment-ville : logements, bureaux, boutiques, école et espaces collectifs. Le film dessine une cartographie humaine qui nous permet de découvrir le bâtiment à travers un point de vue intime et privilégié. Les résultats surprenants de cette expérimentation sociale questionnent véritablement la responsabilité de l’architecture quant à la question du bonheur collectif.


Selling Dreams

France | 2016 | 24m
Anglais | Sous-titres : Anglais

La vie de Mark a été profondément bouleversée par les sites internet de location d’appartements. D’une vie de famille normale et confortable, ce jeune homme est entré dans le vertige d’une aventure fortement inhabituelle. Aujourd’hui, Mark gagne sa vie en louant des appartements luxueux, vivant lui-même exclusivement dans des chambres d’hôtel qu’il change chaque jour. Il révèle au cours du film les rouages de ses stratégies à succès, frôlant les limites de l’extrême, pour vendre du rêve taillé sur mesure à des clients en quête d’une expérience 100% scandinave. Mark explique que cette expérience lui a permis d’accéder à une nouvelle forme de liberté individuelle basée sur un total détachement matériel combiné à une extrême mobilité.



À PROPOS DE BÊKA ET LEMOINE 


Artistes-vidéastes, producteurs et éditeurs, Ila Bêka et Louise Lemoine mènent ensemble depuis plus de 15 ans un travail de recherche qui se distingue principalement par l’expérimentation de nouvelles formes narratives et cinématographiques en relation avec l’architecture contemporaine et le monde urbain. 

Présentés par le New-York Times comme des figures cultes de l’architecture européenne”, leurs films ont été salués par la critique internationale comme ayant transformé notre façon de regarder et de raconter l’architecture et la ville” (Domus). Sélectionnés en 2017 par Icon Design parmi des 100 personnalités les plus talentueuses de l’année, leurs films ont été présentés par le Metropolitan Museum of Art de New-York parmi les projets de design les plus excitants et critiques de 2016 ». L’oeuvre complète de Bêka & Lemoine a été acquise en 2016 par le Museum of Modern Art de New-York pour sa collection permanente.

Leurs films sont très régulièrement montrés lors d’événements culturels majeurs ainsi que dans de nombreuses institutions prestigieuses, tels que la Biennale d’Architecture de Venise, le MAXXI de Rome, Fondazione Prada à Milan, le Louisiana Museum of Modern Art de Copenhague, le Victoria & Albert Museum et le Barbican Center de Londres. Leurs films sont aussi très régulièrement présentés et primés par d’importants festivals de cinéma tels que CPH:DOX (Copenhague), DocAviv (Tel Aviv), Chicago International Film Festival (Chicago), Torino Film Festival (Turin), parmi d’autres.

Certains de leurs films font également partis de collections publiques et privées, telles que le Centre National des Arts Plastiques (CNAP) et le FRAC Centre en France, la Fondazione Prada et le MAXXI en Italie, le MoMA à New-York, la Barbican Art Gallery à Londres.

Bêka & Lemoine sont régulièrement invités à donner des conférences et à enseigner dans des universités prestigieuses, telles que la GSD / Harvard University (USA), GSAPP Columbia University (New-York, USA), AAP / Cornell University (USA), Accademia di Architettura di Mendrisio (Suisse), Bartlett School of Architecture / UCL (London, UK). De 2019 à 2021 Bêka & Lemoine ont dirigé le cours de master Laboratory for Sensitive Observers” (M.Arch.) à l’Architectural Association School (AA) de Londres. En 2018, Ila Bêka et Louise Lemoine ont été lauréats de la Villa Kujoyama à Kyoto et Ila Bêka a été lauréat du Rome Prize comme Italian Fellow in Architecture à l’American Academy de Rome.

Plus d’informations : http://​www​.beka​le​moine​.com/

À PROPOS DU CCA

Le Centre Canadien d’Architecture est une institution de recherche internationale qui repose sur la conviction que l’architecture est d’intérêt public. Nous produisons des expositions et des publications, nous considérons notre collection comme une ressource à développer et à partager ; nous faisons avancer la recherche, nous offrons des programmes publics et nous organisons un éventail d’autres activités, curieux de découvrir comment l’architecture façonne – et pourrait remodeler – la vie contemporaine. Nous invitons les collaborateurs et le grand public à participer à nos activités en donnant une nouvelle pertinence à la pensée architecturale, à la lumière des questions disciplinaires et culturelles actuelles.

Fondé en 1979 par Phyllis Lambert comme une nouvelle forme d’institution culturelle, le CCA est actuellement dirigé par Giovanna Borasi.

Plus d’informations : https://​www​.cca​.qc​.ca/