L E   F I F A
L E   F I F A
Pour qui je me prends

Pour qui je me prends

Benoît Guérin

Canada | 2020 | 25 min
En 2020, en pleine pandémie, d’excellents romans et récits n’ont pas eu le droit à la promotion ni à la visibilité qu’ils méritaient, alors que fermaient les festivals littéraires, les salons du livre et les librairies. De ce contexte est né le projet de quatre films littéraires pour l’édition 2020 du Festival international de la littérature (FIL), ainsi que le titre de la série : Les inoubliés du printemps.

Qui n’a pas songé un jour à changer d’identité, à se réinventer complètement ? Pour Lori Saint-Martin, ce désir de réinvention s’est imposé telle une brûlante nécessité. Dans ce récit à la fois lumineux et cruel, elle nous dit comment elle a rejeté le milieu, la culture et la langue qui l’ont vue naître pour devenir autre. Cette métamorphose trouve sa force dans un événement qui a tout d’une révélation : la découverte de la langue française. Pour qui je me prends est un hommage aux langues, à la manière dont elles nous font et nous construisent.

Lori Saint-Martin est nouvelliste, romancière et essayiste. En collaboration avec Paul Gagné, elle a traduit plus de 110 romans et essais de l’anglais au français qui leur ont valu de nombreux prix. Professeure en études littéraires à l’UQAM, elle est une spécialiste des études féministes en littérature. Elle est aussi membre et coordonnatrice de la recherche à l’Institut de recherches et d’études féministes de l’UQAM.

Enregistré au Théâtre Outremont.
Maquillage Justine Denoncourt Bélanger
Réalisation Benoît Guérin
Auteur Lori Saint-Martin, Éditeur : Éditions Du Boréal
Production Festival International De La Littérature (FIL)
Direction de la photographie Pierre Thériault
Interprètes Catherine De Léan, Lori Saint-Martin
Idéation Festival international de la littérature (FIL)
Décoration Pierre-Luc Boudreau
Régisseur Kathleen Gagnon
Autre Marie-Eve Bourgoin, Laurent Fortin Fournier, Benoit Larivière

Présent sur ces collections

Précédent
Suivant

Réalisation

Benoît Guérin

Benoît Guérin

Polyvalente, l’expérience en réalisation de Benoît Guérin s’appuie sur une double formation universitaire en musique (chant lyrique) et en communications publiques ; plus de douze années d’expérience comme caméraman studio pour la Société Radio-Canada (captations symphoniques, variété, affaires publiques, sports, jeunesse) ; plus de huit années à titre de caméraman-pigiste pour des productions privées ; et une pratique, depuis près de vingt ans, du métier d’acteur (série télé, films, publicités).

Benoît excelle particulièrement dans la captation à multicaméras, d’événements musicaux et corporatifs, de même que dans la réalisation de fiction dramatique. Parmi ses dernières réalisations, on retrouve : en multicaméras, la captation de l’événement Undisrupted / Inconditionnel (printemps 2021) produit par le Centre National des Arts du Canada avec l’Orchestre du CNA, la diffusion en direct du 24e Gala des prix Opus du Conseil québécois de la musique (printemps 2021), la saison de concert 2021 – 21 de l’Orchestre Métropolitain sous la direction de Yannick Nézet-Séguin de même que la captation de l’intégral des neuf symphonies de Beethoven toujours avec l’Orchestre Métropolitain sous la direction de Yannick Nézet-Séguin à la salle Bourgie du MBAM (été 2020) et la captation des pièces de théâtre, Pierre et le loup et Le petit prince, au Théâtre du Nouveau Monde (automne 2020).

Vous aimerez aussi